Skip to content

Les rôles multiples des femmes : un équilibre est possible?

Sharing is caring!

On ne naît pas mères, on le devient.. Mais comment construire ce rôle, en gardant intact nos nombreuses identités? Pouvons-nous trouver un équilibre, femmes en carrière, aimantes, amies, filles, sœurs, sportives, bénévoles..? Analyse d’une contradiction peut-être en partie apparente...

Femme en équilibre-rôles multiples
Chevauchement des rôles

"Tu ne peux pas tout avoir"

En grandissant, nous nous trouvons tous à porter de nouveaux rôles. Parfois, nous les changeons comme la peau des serpents; à d’autres moments, nous les accumulons comme les couches d’un oignon.

"Tu ne peux pas tout avoir", on me répétait assez souvent. "Il faut faire un choix." Et moi, têtue, j’insistais, avec un bon esprit de contradiction.

Je me souviens distinctement de quand je suis allée au bureau pour montrer mes nouveau-nés. J’ai vu une aura dorée autour de moi, comme si les étoiles s'étaient soudainement alignées.

Et puis, avec le retour au travail, avec le rajout des rôles, voici les premiers vrais défis.

Parmi ces moments, lequel as-tu trouvé le plus difficile ?

  • Discuter tes horaires au travail;

  • Te débrouiller parmi crèches et nounous;

  • Bricoler des solutions improbables pour couvrir la fermeture estivale, les grèves, les maladies..

  • Appeler des mois à l'avance pour prendre RDV chez le médecin pour les vaccins, pour avoir la seule dispo d'après 17 h;

  • Compter les jours fériés qu'ils te restent pour voir si tu peux aller à la fête de l'école, car l’année d'avant tu es arrivé quand tout était fini;

  • cet éternel "ne jamais être assez disponible";

  • t'habiller devant l'étendoir, car ton armoire est vide et tes vêtements tous encore à repasser..

"Tu ne peux pas tout avoir." Et je cherche des exemples, des possibilités, des contre-épreuves: parce que je n’aime pas choisir, j'ai déjà du mal quand il y a plus de deux plats au restaurant.

Et quand personne ne me voit, je caresse le doute: que devrais-je abandonner? Est-il vraiment inévitable que si je suis une femme, et mère, je ne peux pas aussi porter toutes les autres identités que je porte?

Car moi, je me sens plus oignon que serpent.

Pourquoi la recherche de l’équilibre concerne principalement les femmes?

La division historique des rôles, les caractéristiques de genre ne sont pas des choses nouvelles.

Le stéréotype de l’homme un peu agressif, ou en tout cas fort et confiant, qui passe plus de temps à l’extérieur de la maison (mais parce qu’il doit porter le pain pour sa famille); et de la femme docile, pas très efficace dans les affaires, mais capable de bien garder la maison et les enfants, n’est pas encore complètement dépassé.

Beaucoup de femmes qui veulent s'investir dans le travail s'entendent encore dire qu’elles «paieront le prix» plus tard; alors que les hommes ne se sentent pas remettre en cause sur leurs valeurs pour ce choix.

À la pression sociale, d’autres différences se rajoutent :

  • Les hommes savent mieux exprimer leurs besoins avec assertivité, et ce, avec moins de culpabilité;

  • Ils s'identifient plus facilement dans leur métier que dans leur rôle de père.

  • Les deux rôles se suivent naturellement: la profession la journée, la paternité le soir; sans superposition conflictuelle.

Résoudre facilement les conflits, ça te dit?

Le conflit intérieur et ses conséquences

Je ne sais pas toi, mais j’aime vivre tous mes rôles en même temps. Et en même temps, je me sens coupable. Pas toi?

D’une part, tes besoins, tes ambitions; et d’autre part les attentes de la société, ou en tout cas notre interprétation de ces attentes.

Femme-en-équilibre-plusieurs-visages
De nombreuses facettes d’une seule beauté

Liste non exhaustive des attentes que nous nous mettons sur les épaules: quelle est la tienne ?

  • être bonnes femmes de ménage, qui gardent la maison propre et rangée;

  • bonne cuisinières, avec des produits filière courte et de saison;

  • Inviter souvent ses copains et ne pas abandonner la vie sociale;

  • Élever des enfants instruits, leur consacrer du temps de qualité (mais aussi en quantité, parce que la qualité ne suffit pas);

  • Peut-être participer à la vie scolaire;

  • Ne pas abandonner les aspirations de carrière;

  • Se maintenir belle et en forme;

  • Soigner la flamme dans le couple;

  • Ne pas oublier les familles d'origine;

  • Se consacrer aussi à une passion, un intérêt;

Le risque ? Venir aspirés dans ce conflit, et oublier pourquoi nous courons. Sauf que nous courons jusqu’à l'épuisement, l’érosion des relations importantes, et surtout celle avec nous-mêmes.

Comment bâtir notre rôle de mère en restant femmes, en équilibre avec les autres parties de nous?

Souvent, quand on entend parler de l’équilibre entre la vie familiale et professionnelle, la première réponse que l'on trouve est:

  • Organisez-vous mieux!

C’est certainement une première étape fondamentale pour garder ces aspects de nous qui nous font vibrer.

Le risque, cependant, est d’accentuer encore plus la course éternelle et le sentiment de culpabilité pour quand nous n'y arrivons pas.

Je me souviens comment, après mon retour de la deuxième maternité, je me suis retrouvée à parler de voyages avec des collègues. La plupart avaient déjà planifié les vacances pour l’année, les réservations faites.

Et moi à me justifier : "Eh, tu sais, nous n’avons pas encore eu le temps d’en parler.." "Nous avons eu une période assez intense, maintenant peut-être nous arriverons à nous poser un peu.. Nous trouverons sûrement quelque chose "

Il y avait cet envie qui te prend quand l’autre part pour les Maldives, et toi, tu cherche un camping qui accepte les départs en milieu de semaine pour éviter les bouchons sur l’autoroute.

La confrontation néfaste et l’organisation à tout prix qui pèse plus que d’improviser.

Tu ne peux pas tout avoir.

Les différentes approches des femmes dans la poursuite de l’équilibre

Face à cette multiplicité de rôles et au conflit intérieur qui s’ensuit, chacun réagit différemment.

Les principales approches sont les suivantes:

  • Négliger un de tes rôles, ou le remettre à «dans quelques années»-typiquement, élever tes enfants jusqu’à ce qu’ils soient grands, ou penser à la carrière jusqu’à ce que ton horloge biologique appelle.

  • Te négliger, car "tu n’as pas le temps".

  • Mettre ton couple temporairement de côté, car maintenant, vous êtes une famille.

  • Considérer tous tes aspects de femme comme super importants - pas d'espace blanc dans ton agenda

Chacune de ces attitudes a ses propres risques: soit que nous ignorons complètement un aspect de notre vie, ou que nous essayons de devenir des jongleurs professionnels d’engagements.

Mais alors, comment faire ? Il ne faut pas "tout faire", mais se focaliser sur une seule chose ne va pas non plus.. quelle est la bonne voie ?

Les objectifs réalisables...

Je commencerais par essayer d'intérioriser ces 3 piliers:

  1. La perfection n’existe pas; l’imperfection, le déséquilibre et la vulnérabilité sont normaux et inévitables. Acceptons-le.

  2. Une chose à la fois. Si aujourd’hui tu bosses plus que d’habitude, cela ne signifie pas que tu es une mauvaise mère. Et inversement. Mais arrête de vouloir être tout en même temps dans une sorte de schizophrénie contrôlée.

  3. Moins de culpabilité! (la perfection, je le répète, n’existe pas. Et les erreurs sont nécessaires pour apprendre)
  4. Choisis, en sachant que nos choix peuvent changer au cours de notre vie. Nous pouvons également nous tromper, de temps en temps - il n’y a (presque) rien d'inaltérable dans la vie.

Ça pourrait également t'intéresser : le pouvoir du choix

... Et comment les atteindre

C’est la partie la plus importante. Car tout ça, c'est de belles paroles, mais quand on me dit de choisir, je redeviens cet enfant qui pleurait parce qu’elle voulait tout.

Femme en équilibre-peut-être

  1. Certes, il est important de réfléchir «à long terme», sur ce que nous voulons construire. Mais afin d’identifier nos priorités, la vraie question est:

    "Qu’est-ce qui est le plus important pour moi / ma famille aujourd’hui, maintenant ?"

  2. Il existe des contradictions. Tout n'est pas ou blanc ou noir; tu peux te sentir heureux pour un aspect de ta vie et en même temps triste pour un autre. Te sentir fier de ton travail, impliqué et motivé, et aussi désireux de passer plus de temps avec tes enfants. Ces contradictions font partie de nous et l’accepter nous soulagera énormément.

  3. Souvent, lorsque nous identifions un désir ou un besoin, nous nous demandons pourquoi. Mais la cause a toujours ses origines dans le passé. Alors essayons plutôt de nous demander "comment". Comment voulons-nous passer plus de temps avec nos copines? Ou comment pouvons-nous nous consacrer davantage à nous-mêmes? La perspective change beaucoup, car elle nous projette dans l’avenir.

  4. Observer les autres peut nous donner des réponses importantes si nous savons comment regarder. Que puis-je apprendre de cette personne? Comment cela peut-il m’inspirer? Trois avantages: nous suspendons le jugement et la confrontation; Nous revenons au présent; et nous apprenons de nouvelles choses.

Le présent est la clé de tout.

Femmes : l'équilibre est-il possible ?

Si l’équilibre implique tenir tous tes rôles simultanément, en consacrant un poids et une priorité égaux : tu vises un mirage.

Tu peux devenir plus efficace et mieux organisé; tu peux optimiser ton temps et construire un bon réseau d'entraide.

Mais la course à la perfection est une course perdue dès le départ : il y aura toujours un imprévu. Qui est susceptibles de nous laisser épuisés, déprimés, épuisés.

Il y aura toujours quelqu'un meilleur que nous, avec une maison plus jolie et plus propre, des enfants plus calmes, un mari plus attentif.

La réponse, pour moi, est ailleurs.

Regarde la lune. Pense aux saisons. Regarde tes changements, mois par mois: tu dois attendre que un cycle soit terminé, pour pouvoir faire un bilan.

Pour le faire exister, l’équilibre, tu dois accepter qu’il est en constante évolution; Comme dans le mouvement constant sont tes besoins, ceux de ton corps, ta famille et ta profession.

Si pour une journée tu :

  • Renonces au temps avec tes enfants pour terminer ton travail;

  • Prends un congé pour passer une journée spéciale en couple;

  • Laisses les enfants à ton partenaire pour faire une sortie avec les copines;

  • Renvois le ménage pour te coucher un peu plus tôt;

Est-ce que cela implique que tu n’as pas un bon équilibre ?

Chaque jour, chaque semaine, chaque mois a ses priorités. L’équilibre se trouve et se définit dans un ensemble, en faisant un bon pas en arrière (peut-être même deux ou trois).

Comprendre cela a enlevé un poids énorme de mes épaules. Je me sentais coupable de tous mes choix, parce que j’avais besoin de vouloir trouver le compromis constant. Pour être en mesure d’être tout à la fois.

Maintenant, à chaque fois que je renonce à quelque chose, je sais que c'est pour me consacrer à une autre priorité.

Ces priorités sont comme les vagues de la mer: jamais égales, et en constante évolution.

Et pour rester Zen: Imprimez l’affiche et utilisez-la avec vos enfants aussi!

Idées pour approfondir

Note: je te suggère des lectures pour approfondir soit parmi les livres qui m'ont personnellement passionnée, soit parmi ceux qui m’inspirent et que je ferais moi-même. Les liens vers Amazon.fr sont affiliés: cela signifie que si tu cliques et décides de faire un achat, je perçois une petite commission sans frais supplémentaires pour toi.

Sources

en français:

en anglais:

en italien:

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares

On this website we use first or third-party tools that store small files (cookie) on your device. Cookies are normally used to allow the site to run properly (technical cookies), to generate navigation usage reports (statistics cookies) and to suitable advertise our services/products (profiling cookies). We can directly use technical cookies, but you have the right to choose whether or not to enable statistical and profiling cookies. Enabling these cookies, you help us to offer you a better experience.