Skip to content

Pourquoi parler de stress chez les bébés ? Pour le troisième épisode de cette série autour du stress, je veux commencer dès le début. Parce que même les bébés sont sujets au stress (et beaucoup); et la façon dont nous les accompagnons détermine la formation des structures cérébrales qui les aideront à faire face à la vie, même en tant qu'adultes. Et même si tes enfants sont plus grands, il vaut toujours la peine d'en apprendre davantage, pour pouvoir aider si besoin et diffuser aux futures générations !

stress-bébés-ti-regard
Déjà la naissance, après tout, est un événement stressant. Photo par Javier de la Maza sur Unsplash

Pourquoi parler de stress des bébés?

Je ne savais rien de tout ce que je vais d'écrire aujourd'hui, quand je suis devenue maman.

J'étais sereine, calme et naïve, convaincue que je ferais des erreurs, mais de la meilleure façon possible.

Mon instinct me suggérait comment réagir face aux pleurs; mais il y avait beaucoup d'autres voix qui se levaient plus fort :

"Comme ça tu vas la gâter!"; "Tu ne veux pas qu'elle s'y habitue?" "Tu êtes trop gentille / trop patiente.."

Et puis parfois il y avait la fatigue; la solitude de l'incompréhension aussi.

J'espère ne pas avoir fait de gros dégâts, mais en même temps je me dis: "Si seulement j'avais su avant!"

Donc, bébés d'aujourd'hui et de demain, maman nouvelle ou en devenir, papa, toi qui a un rôle si important mais parfois tu ne le sais pas. Ces lignes sont pour vous.

Si tu penses que ça ne te concerne pas, et tu vas cliquer ailleurs (parce que je sais que le temps est court et précieux, et l'attention sur Internet ne dure que quelques secondes). Attend.

Qui tu es aujourd'hui dépend au moins en partie de ces premiers mois avec tes parents.

#1 : Nous, les parents, formons le cerveau de nos bébés

À la naissance, le cerveau d'un nouveau-né a environ 100 milliards de neurones. Pourtant, ce n'est que le début.

...continue reading "En quoi parler du stress des bébés est plus important de ce que tu penses"

"Tu ne peux pas te permettre de faire des erreurs"; "Si tu ne te donnes pas à fond, tu n'arriveras jamais nulle part" et aussi "tu perds toujours ton temps!" Qu’est-ce que ces phrases ont en commun? Et qu’est-ce que cela a à voir avec le stress toxique et le cortisol élevé? Parfois, nous vivons avec ces messages enregistrés et le stress chronique si longtemps, que nous n'en rendons plus compte. Nous ne rendons pas compte que c'est peut-être à cause de ça que nous oublions pour la énième fois les clefs à l’intérieur de la porte de la maison; ou que nous éclatons en pleure parce que nous avons raté le bus.. Pouvons-nous trouver en nous-même les ressources dont nous avons besoin pour vivre mieux? Lumière sur l’un des protagonistes d'aujourd’hui, le cortisol et le stress toxique, et sur l’une des façons dont nous le cultivons secrètement..

stress-toxique-et-effets-sur-cerveau
Notre système n’est pas fait pour tenir un niveau de cortisol trop élevé pendant une longue période... Photo par Nathan Dumlao sur Unsplash

Stress toxique, moi? Jamais!

Il y a quelques années, je me suis retrouvée dans un vortex. Un de ces moments où tout va vite, et il te semble avoir tout sous contrôle. En fait, tu es même excité : Regards comment j'arrive à tout gérer, défis, changements ?

Mon mari avait commencé un nouveau travail à l’étranger, et j’étais seule avec deux petits enfants, travaillant à temps plein. Au travail, nous avions lancé un nouveau projet, dans lequel je voulais donner le meilleur - parce que je commençais à me sentir à l’étroit dans le rôle marginal que j’avais.

Je ne voulais pas montrer la fatigue ni céder. Donc, j’ai continué à faire du sport, organiser des voyages le week-end, voir des amis.. Sans remarquer que je me négligeais. Que je ne dormais pas assez. Je ne me reposais pas, je mangeais peu. La course était telle que je n’ai même pas eu le temps de remarquer les signaux.

Puis, une de mes collègues a soudainement cessé de venir au bureau. Elle a fit burn-out. Nous avons examiné son cas. Que s'était-il passé? Et pourtant je n'arrivais pas à relier ses symptômes aux miens.

Je tombais souvent malade, des maux de gorge qui me laissait sans voix, mais assez de force pour venir travailler. Je perdais mon calme si facilement, j’étais sensible.

J’ai dû commencer à garder une agenda, ou je risquais tout oublier après quelques minutes. Moi, qui ai une mémoire de fer.
Maintenant, à une certaine distance du temps, tout semble si évident!

Effets du cortisol élevé et du stress toxique dans notre cerveau

Stress toxique. Pourquoi? Qu’est-ce qui se passait?

...continue reading "5 phrases que tu dois arrêter de répéter pour vaincre le stress toxique"

Peut-être qu’on vit avec un inconnu. On en parle tout le temps. Nous le combattons, nous le fuyons, inconsciemment nous le recherchons; il nous façonne, ça nous fait réussir, parfois ça nous rend malades. Savons-nous vraiment qu'est-ce que le stress? Et comment il affecte notre cerveau et le reste du corps? Et surtout.. Comment il influence les relations avec nos enfants? Une mini-série pour faire tomber des préjugés et mieux comprendre comment le stress nous accompagne dans nos vies - de la grossesse à la naissance jusqu'à l’âge adulte.

qu'est-ce-que-le-stress-pour-les-parents
Photos de George Pagan III sur Unsplash

Stress, cet inconnu (ou presque)

Au mot «stress», qu'est-ce que tu vas penser? Délais de travail, nuits blanches, rester coincé dans la circulation juste avant un rendez-vous important..

Et puis, les maladies psychosomatiques, la fatigue, les maux de notre temps.

Presque personne ne pense qu’un bébé puisse se stresser.. Ou que l'on puisse être pas assez stressé. Et pourtant ..

...continue reading "Qu’est-ce que le stress? 6 choses qu’un parent devrait savoir"

Tu détestes le lait, mais ton fils insiste sur le fait que tu le boives avec lui, qu'il l'adore. Jusqu'à t'irriter. Puis il pleure, mais il ne peut pas expliquer pourquoi... Et tu pers ta patience. Quand est-ce que les enfants commencent à savoir parler d'eux-mêmes et à comprendre que d'autres peuvent avoir des idées et des perceptions différentes? Connaître les étapes du développement social, et en particulier la théorie de l'esprit, peut t'aider à mieux vivre la relation avec tes enfants. Voyons comment!

Théorie de l'esprit index
Les mystères insondables..

Photo par: Billy Huynh

Théorie de l'esprit: du parler de soi à la compréhension des autres

J'attendais avec impatience le moment où ma fille aurait pu exprimer son imagination, ses certitudes; et m'expliquer la raison de ses pleurs sans avoir à énumérer des hypothèses inconsistantes à l'infinie. (Car généralement la réponse était la seule chose évidente à laquelle je n'avais pas pensé).

Tu sais, ces moments où vous jouez sereinement ensemble, avec tant de sourires. Tu te distrais 30 secondes pour une raison quelconque, aussi longtemps que les cris désespérés ne te font pas tourner brusquement : qu'est-ce qui aurait pu arriver? Chérie, qu'y a-t-il? Mais en réponse, tu obtiens seulement des cris.

Alors, tu essaies d'embrasser ta créature, mais elle te rejette.. Rien, tu dois essayer de comprendre. Tu t'es fait mal? Tu as perdu la partie au jeu? Est-ce parce que je suis allée à la cuisine un moment pour prendre un verre en te laissant seule? Les hommes se sentent probablement de cette façon quand les femmes répondent "Rien" à la question "Qu'est-ce qu'il y a ?".

Théorie de l'esprit développement des enfants
Qu'est-ce qu'il y a?

Mais est-il si évident que l'utilisation des mots coïncide aussi avec la capacité de parler de soi? Comprendre et verbaliser ses besoins et ses désirs, et les émotions des autres? Les deux apprentissages sont-ils comme les poteaux de palier d'une échelle, indépendants mais interconnectés, ou ont-ils besoin d'un soutien supplémentaire?

En d'autres termes: Comment puis-je expliquer à mon fils que s'il ne me dit pas ce qui ne va pas, je ne peux pas l'aider et il continuera à pleurer inutilement?

Et quand comprendras-t-il que le matin, j'ai besoin de sortir à l'heure et pour moi, il n'est pas important s'il s'assoit à droite ou à gauche dans la remorque du vélo, mais juste que nous nous dépêchons?

...continue reading "8 Faits sur la théorie de l’esprit qui t’aideront à comprendre ton enfant"

Vous n'avez jamais remarqué que, lorsque vous avez un bébé dans les bras, il commence à s'agiter dès que vous êtes un peu tendus? Et que généralement, lui sourire tendrement l'apaise? Ça vous est jamais arrivé d'être si fatigués, de penser, inconsciemment, que votre bébé pleurait exprès pour vous accaparer et vous embêter? Serait-ce possible? Voyons ensemble ce qui se passe dans le cerveau du bébé, et comment nous pouvons l'aider à mieux se développer!

cerveau du bébé absorbe tout
Le cerveau du bébé absorbe tout

Le cerveau du bébé est une éponge, absorbe tout

Quand je suis devenue maman, j'ai été surprise de remarquer combien mon petit bébé était perméable à mes états émotionnels. Quand j'étais cool et détendue et heureuse, elle était la compagnie la plus facile; chaque fois que je me sentais fatiguée, en détresse, tendue ou nerveuse, eh bien, les choses n'étaient pas aussi simples.

Elle pleurait, voulait toujours mes bras, et ça me rendait encore plus tendue. A cette époque, j'étais encore à des kilomètres de toutes les lectures et expériences que j'ai faites depuis. Je ne faisais qu'explorer une nouvelle dimension du monde et de moi-même.

Comme je faisais toujours 3 choses à la fois, je me déplaçais vite, courais; je laissais tomber maladroitement des choses, les heurtant sur mon chemin, faisait des bruits..

Eh bien, brusque et bruyant n'était pas si bon pour un nouveau-né, j'ai découvert. Elle paniquait pour tout bruit soudains; son corps "sautait", d'un état de calme à un état d'alerte.

J'ai commencé à faire attention aux subtilités, au ton de ma voix et à ma façon de bouger. Chanter fonctionnait très bien : ça m'obligeais à me contrôler, à rester tranquille, tout en berçant ma petite.

Je la portais la plupart du temps, dans mes bras ou dans un porte-bébé, alors nous étions en contact physique constant. Elle pouvait facilement sentir les variations de vitesse de ma respiration.

Ce fut une période très heureuse pour moi, donc ce n'était pas si difficile en soi; mais j'ai été émerveillée de voir comment j'arrivais à l'apaiser simplement en étant calme et heureuse moi-même.

...continue reading "Cerveau du bébé, cerveau du parent. Comment nos émotions influencent le développement du cerveau du bébé"

Quand nous perdons la patience avec nos enfants, nos premières réactions instinctives nous voient lever la voix, donner une petite fessée peut-être.. Et si au contraire, la solution était de les remplir de câlins?! Si cela vous paraît contre-intuitif d'utiliser les câlins pour cesser un comportement qui ne nous plaît pas, lisez ici! Vous pourriez changer d'avis.. et la sciences des câlins pourrait vous aider. 

câlins
Le pouvoir magique des câlins

Petites frustrations qui montent

Prenons une soirée typique à la maison.
Je viens d'aller faire les courses avec les enfants, avant de rentrer épuisée après une longue journée. J'avais promis à ma sœur et mes parents, qui vivent loin, que je les aurais appelés en vidéo sur Whatsapp pour leur raconter notre dernière semaine. Les enfants étaient contents de leur parler au début, puis ont petit à petit commencé à se gêner pour le manque de disponibilité de leur maman. Dès que j'ai pris le téléphone en main et abordé de sujets «plus sérieux» d'adultes, ils ont attaqué à m'interrompre tous les deux mots et demi.

La première fois, je suis restée calme et j'ai doucement demandé d'attendre que je termine avant d'intervenir. Je me suis énervée vers la dixième fois, mais comme je connais désormais très bien ce comportement, j'ai compris et j'ai rapidement mis fin à l'appel. Mon regard interrogateur exprimait mon désarroi : «Comment puis-je préparer le dîner maintenant que les enfants viennent de vider leur« réservoir » et ont besoin de moi à nouveau?

J'ai essayé avec la "technique apéro". J'ai appelé les enfants auprès de la table de la cuisine. Je leur ai offert un (3ème) goûter pendant que je préparais le dîner, afin que nous puissions être à proximité; j'avais vraiment l'espoir que de la nourriture pouvait remplacer ma présence mentale.

Symptômes non compris de carence en câlins

...continue reading "Câlins, c’est tout! Solution anti-crise"

Vous vous serez demandés tous, au moins une fois dans votre vie de parents: Pourquoi mes enfants pleurent quand je m'en vais? Même si pour juste deux minutes? La théorie de l'attachement peut nous aider à comprendre pourquoi nos enfants ont parfois du mal à se séparer de nous. Et si ça nous permettait aussi de mitiger notre sens de culpabilité?

Pourquoi mes enfants pleurent quand je m'en vais
Ne pleure pas, je reviens!

Le parent parfait n'existe pas, pour autant...

Je ne sais pas si c'est parce que je suis une femme, ou parce que j'ai eu une éducation catholique, ou si c'est juste mon tempérament, mais la culpabilité est une sensation récurrente dans ma vie. C'est d'autant plus récurrent depuis que je suis mère: peut-être que je me vois dans mes enfants, je vis à nouveau mon enfance avec la leur, et mes attentes sur le type de maman que je veux être sont trop élevées ; et donc facile de me sentir inadéquate.

L'un des moments les plus difficiles pour moi est amener mes enfants à l'école ou à la crèche. Je me vois faire demi-tour et partir en vitesse lors qu'ils crient désespérément parce qu'ils veulent rester avec moi.

Je vis secondes de souffrance. Bien que je sache qu'ils s'arrêteront trente secondes plus tard. Bien que je sache qu'ils s'amusent comme des fous et qu'ils apprennent beaucoup à l'école. Et même si je sais que avoir une activité "d'adulte" est essentiel pour mon équilibre mental (et donc aussi pour le leur).

Mauvaise mère. Pourquoi je ne les garde pas à la maison avec moi? Ou pourquoi on ne fait plus de choses ensemble? Encore, pourquoi j'ai râlé autant ce matin sur le chemin de l'école?

L'école à laquelle ils vont en ce moment est géniale, ils me demandent d'y aller le weekend! Parfois ils ne veulent même pas rentrer à la maison quand je vais les chercher ... Pourtant le matin ils s'accrochent à moi et pleurent. Et la seule façon de les quitter sans larmes est d'avoir leur maîtresse ou éducatrice préférée à les accueillir, les câliner.

La culpabilité .. Comment ose-je avoir des activités à moi toute seule, qui n'impliquent pas mes enfants? Mais ça, c'est une autre histoire, autre post!

Mais alors : pourquoi mes enfants pleurent quand je m'en vais, juste avec moi, et quand c'est papa qui les accompagne , tout se passe sans souci ni pleurs ?! Pourquoi parfois je ne peux même pas aller aux toilettes 5 minutes, ou faire des courses pendant une heure, sans que mes enfants ne se mettent à hurler comme si je devais partir pour des semaines ? ...continue reading "Pourquoi mes enfants pleurent quand je m’en vais? Théorie de l’attachement"