Skip to content

 L’infini voyage pour devenir un parent qui sourit et grandit

devenir-un-parent-qui-sourit

Devenir un parent qui sourit quand on répète les mêmes schémas

"Les enfants! Les enfants! Heure de se lever, les loulous!"

Je parle tout bas au début, mais bientôt mes mots deviennent plus forts, quand je réalise qu'ils ne pénètrent pas le sommeil de mes enfants.

Plusieurs tentatives après, j'arrive à les réveiller et les emmener déjeuner.

Nous avons passé en revue notre routine matinale ensemble plusieurs fois, et avons utilisé bon nombre des stratégies adoptées par la discipline positive.

Mais nous voilà à nouveau: nous n'avons que 20 minutes pour finir de nous préparer et sortir, mais les deux enfants, toujours en pyjama, courent vite sous les couvertures.

Ma fille regarde son armoire, perdue dans ses pensées.

"Chérie, tu devras aller à l'école en pyjama si tu ne t'habilles pas, je serai dehors dans 15 minutes."

"Mais maman, j'ai trop froid! Je veux que tu m'habilles! Je veux être avec toi."

Tout cela, alors que son petit frère pleure qu'il ne veut pas aller à l'école, il ne veut pas se brosser les dents et je ne me souviens plus de quoi il ne voulait pas.

Qu'est-ce qu'il faut pour bien faire intégrer les règles?

Le but de cet article n'est PAS de te donner une autre liste - quoique utile - de techniques ou d'expressions que tu pourrais utiliser pour survivre à la préparation du matin.

C’est pour te montrer que même lorsque tu en connais plein, tu dois constamment les adapter à toi, à ton enfant et à la situation spécifique dans laquelle vous vous trouvez ... un voyage sans fin.

Je pensais qu'il était temps de raconter comment j'ai commencé ce voyage et pourquoi j'ai choisi de le partager avec toi.

devenir-un-parent-qui-sourit-ma-fille-et-moi

Devenir un parent qui sourit au début

Comme tu l'as peut-être lu sur la page de présentation, j'ai entendu parler de "neurosciences" pour la première fois en 2016, lorsque mon deuxième fils venait de naître, et le monde des bébés me fascinait d'une manière que je n'aurais jamais cru possible.

J'ai donc activement suivi deux cours en ligne sur le sujet, ce qui m'a apporté de nombreuses réponses à certaines expériences déroutantes que j'avais vécues:

  • la façon dont je "ressentais" et "imaginais mes enfants alors qu'ils étaient dans mon ventre, et ce que cela voulait dire;

  • la façon dont ils réagissaient à mes états émotionnels - que je sois tendue ou calme, triste ou excitée;

  • comment un contact physique pouvait réconforter non seulement mes bébés, mais moi.

Soudain, je me suis sentie moins seule: la vie de nouvelle mère est tellement une vague d'hormones et émotions, et je me suis retrouvée un peu perdue, un peu mal comprise.

Bien sûr, surtout très heureuse, mais aussi perdue.

devenir-un-parent-qui-sourit-mon-fils-et-moi

Qu'est-ce qui n'allait pas?

Retourner au travail était tout aussi difficile, je devais faire face à la culpabilité, au manque de temps pour moi et pour notre couple; et faire face aux frustrations et aux explosions soudaines de colère que je ne connaissais pas auparavant.

Pour chaque phase que nous avons traversée, de nouvelles découvertes passionnantes, voire de nouveaux défis: avant tout, devant la prise de conscience soudaine que je réagissais au comportement de mes enfants d’une manière que je ne pouvais ni contrôler ni comprendre; et ce faisant, j’activais des comportements encore plus indésirables, au lieu de les arrêter.

Le processus menant à une meilleure compréhension de moi-même et de mes enfants a été progressif et lent. (Bon, ce n’est pas encore fini!)

À un moment donné, tout fut trop:

  • affronter les différences dans le couple;

  • travailler à temps plein avec deux jeunes enfants;

  • et comprendre les réactions intenses de mes enfants.

Où allais-je, pourquoi je continuais à courir, que voulais-je?

Il faut du temps pour devenir un parent qui sourit et grandit

Le temps de répondre à ces questions m’a été donné sous la forme d’une mission de travail à l’étranger pour mon mari. Pour le suivre, j'ai décidé de demander un congé.

Et voilà ma quête : je ne savais plus ce que je voulais.

Je savais ce que je ne voulais pas, mais alors?

Et puis, comment changer les choses que je n'aime pas dans ma vie? Je me suis sentie dans un trou noir.

Ensuite, deux choses se sont passées (en résumant brièvement ;))

    1. J'ai décidé de faire du bénévolat à l'école internationale et d'aider les éducateurs. J'ai été impressionnée par l'ambiance accueillante et familière, par la manière dont les enfants étaient activement impliqués dans l'expérience directe de ce qu'ils apprenaient, et par la manière dont les enseignants exprimaient les limites et appliquaient les règles. Je me suis ensuite inscrite à un autre cours pour les parents, pour essayer de mettre en pratique ce que je voyais à la maison.

    2. Un moment de sérendipité m'a amené à regarder la conférence en ligne d'une américaine, qui racontait comment elle avait réussi à sortir sa famille de la dette grâce à son activité en ligne.

Boum. J'avais encore du boulot avant de bien comprendre moi-même et mes enfants, mais en même temps, j'apprenais aussi beaucoup.

Pourquoi ne pas le partager avec d'autres parents afin d'être utile et créer cette communauté de soutien que je n'avais pas trouvée auparavant?

voyage-infini-devenir-un-parent-qui-sourit

Le début d'un nouveau voyage

J'ai commencé à m'entraîner à écrire tous les jours.

Quand j'étais enfant, je rêvais de devenir écrivaine et d'ouvrir une école, tout comme Jo de "Les Quatre Filles du docteur March" (mon premier livre non illustré, que j'ai lu toute seule à l'âge de 9 ans - je m'en souviens!).

Et puis, au fil des années, j'ai caché ce rêve sous des routes plus raisonnables. Mais peut-être trouve-t-il d'autres moyens de revenir ...

Ce qui est certain, c’est que je suis convaincue que la relation que nous établissons avec nos enfants peut faire une différence dans leur vie future d’adulte.

Les efforts que nous déployons maintenant sont comme un investissement à long terme pour un monde meilleur, dont nous pouvons désormais tirer profit dans notre vie quotidienne.

Cela prend du temps, de l'engagement et de la volonté de nous remettre souvent en question. Mais on peut le faire ensemble!

Ma vision du futur

Devenir un parent qui sourit et grandit, c’est passer de se sentir frustrés, seuls et en quête d’équilibre, à se sentir en confiance et conscients de la façon dont nous grandissons avec nos enfants.

Cela veut aussi dire que pour être un bon parent, il n'est pas nécessaire de sacrifier une partie de nous-mêmes.

devenir-un-parent-qui-sourit-on-sourit-ensemble

C'est la transformation que j'espère ce blog contribuera à créer.

Ma vision est que cela puisse devenir un endroit confortable et sûr où aller quand tu en as besoin.

Si je ne suis pas du tout sûre de pouvoir donner la certitude d'un expert, je peux certainement écouter. Être là.

Les leçons que j'ai appris pour devenir un parent qui sourit et grandit

Même si je suis toujours au début de ce voyage et avec le besoin constant d'approfondir ma compréhension et mes connaissances, il y a des leçons que j'ai apprises qui pourraient t'être utiles également.

1) Chaque petit pas compte

Prenons la méditation et la pleine conscience.

Quand j'en ai entendu parler pour la première fois, j'ai pensé que ce n'était pas pour moi.

Cela semblait impossible de le faire régulièrement et même un peu inutile.

Comment pouvons-nous imaginer que, deux ans plus tard, je serais devenu une partie intégrante de ma routine matinale et, plus important encore, cela m'aurait permis de me concentrer davantage et de faire plus attention aux personnes que j'aime?

Parfois, tu sens que quelque chose peut être important pour toi, sans savoir comment ni pourquoi.

Tu le sens… et ce n’est qu’après de nombreuses autres étapes que tu arrives à comprendre comment cette chose-là est connectée au reste.

2) Les priorités et les valeurs changent avec le temps et il est important de passer du temps pour les revoir

Lorsque tes mots, tes pensées et tes actions ne correspondent pas à tes valeurs fondamentales, tu finis, tôt ou tard, par te bloquer.

Je courais constamment et sacrifiais du temps avec mes enfants sans savoir pourquoi je le faisais; Je pensais juste que c'était mon devoir et que je n'avais pas le choix.

Il m'a fallu du temps pour comprendre tout cela et le traduire en différents choix quotidiens sur la façon de vivre ma vie plus intentionnellement.

3) Tu ne peux pas t'occuper des autres si tu ne prends pas soin de toi en premier

Une leçon si puissante pour moi, sur la façon dont je voyais la vie.

Cela se traduit par des actions très concrètes: si je suis trop fatiguée, je ne peux pas être patiente avec mes enfants.

Je dois m'en rendre compte, pour pouvoir le dire et faire quelque chose avant de répondre à mes enfants. Cela peut simplement vouloir dire "Vous attendez une minute, j'ai besoin de me reposer / me calmer"; puis s'enfermer dans une pièce pendant quelques minutes pour respirer et se détendre.

Si je ne le fais pas, je finis par crier et m'énerver.

devenir-un-parent-qui-sourit-mes-enfants

4) Être est plus important que faire

Tes actions dépendent de qui tu es.

Pendant si longtemps, j'ai agi comme si mes actions déterminaient ma valeur en tant que personne... Je ne comprenais pas que c'est exactement le contraire.

Parfois, il suffît juste d'être là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

On this website we use first or third-party tools that store small files (cookie) on your device. Cookies are normally used to allow the site to run properly (technical cookies), to generate navigation usage reports (statistics cookies) and to suitable advertise our services/products (profiling cookies). We can directly use technical cookies, but you have the right to choose whether or not to enable statistical and profiling cookies. Enabling these cookies, you help us to offer you a better experience.