matin zen

Zen le matin : sortir avec les enfants et arriver à l’heure au boulot

Ça ne vous est jamais arrivé de vous lever zen le matin, avec une parfaite organisation de le journée dans la tête? Zen le matin.. vous vous sentez efficaces, en forme, et avec le temps dans vos mains! Un matin où vous vous sentez équilibré(e)s, et fort(e)s.

Et à qui ça n’est jamais arrivé de réveiller vos loulous et puis sentir, un instant après, cette force et contrôle s’effriter, se transformer en exaspération?! Levez vos mains!!

zen le matin enfants
Préparer les enfants

Zen le matin.. au début

Quand je rentre dans la chambre des enfants, voir leurs visages remplis de sommeil me remplit de tendresse (lire: invasion d’ocytocine). Je commence à les habiller, je les réveille doucement. Je distribue des bisous et des caresses, et je leur demande  de me raconter leurs rêves. Ils les inventent d’habitude… C’est très drôle de les écouter lors qu’ils me disent: « ma sucette est devenue de la boue! » ou « mon lit s’est transformé en feuille ».

Je les accompagne prendre le petit déjeuner, je m’assieds au milieu d’eux, et ensemble nous discutons un peu. Nous restons tranquilles jusqu’à ce que je décide qu’il est temps d’activer la phase deux, celle de faire pipi, se brosser les dents-se laver, dire bonjour à Papa, enfiler veste et chaussures et sortir.

Zen le matin : tout précipite

Mon sentiment de sécurité, de sérénité, de contrôle de la situation, n’est qu’un souvenir.

Ma fille se jette sur le lit avec son père et ne veut pas savoir de venir aux toilettes. Enfin, quand j’arrive à la traîner, elle ne veut pas faire pipi. Entre temps j’ai fini de laver son frère et je dois aller dans la chambre pour l’habiller, mais elle ne veut pas rester seule dans la salle de bain…

Donc, je commence à me sentir très frustrée par le fait que :

  1. mes enfants ne font pas ce que je leur demande; et
  2. je serai probablement en retard et je déteste arriver en retard.

Par conséquence, je lève la voix, menace, les enfants collaborent encore moins. C’est seulement le matin! Enfin, avec la force que j’arrive à les faire asseoir dans le chariot du vélo et en pédalant, je me calme et je commence à m’auto-analyser.

Pourquoi nous terminons de crier tous les matins?

Pourquoi ne pouvons-nous pas partir tranquillement et à l’heure sans que je dois les réveiller 3 heures à l’avance chaque matin ?

Bien sûr, il n’y a pas une seule réponse, ni une seule solution magique (ou du moins: je n’en ai pas trouvé; si vous l’avez fait, écrivez! Et vous pouvez aussi vous faire une autre réflexion ici sur le pouvoir de proposer des choix à nos enfants)

En revanche, je crois avoir identifié une partie du problème :

je me crée de fausses attentes, ou plutôt des attentes irréalistes quant à ce que mes enfants peuvent faire. Je m’attends que ma fille, 5 ans tout juste, se prépare au moins en partie par elle-même. Et à partir de cela je bâtis mon timing.

Le matin je l’habille pendant qu’elle dors encore, mais elle pourrait, par exemple, aller faire pipi et se brosser les dents pendant que j’habille son frère qui a 2 ans. Bref je m’attends de la pouvoir laisser faire, pendant que moi par exemple je charge la machine à laver, je prépare le goûter, etc.

Mais ma fille veut être avec moi, elle n’accepte pas que je m’occupe de son frère et pas d’elle. Je dois compter ce temps ou mon timing sera faussé et générera du stress.

Autre question : pourquoi ça me frustre autant d’arriver avec dix minutes de retard?

Bien sûr, nombreuses situations nécessitent que l’on arrive à l’heure, mais dix minutes occasionnels de retard ne sont pas un problème en soi. Le problème est la perte de contrôle de la situation.

Mais comment puis-je m’attendre à ce que mes enfants comprennent, s’ils n’ont pas la notion de temps? Pour eux, « Retard » est un mantra que je leur répète, mais ils ne savent pas vraiment ce que c’est. Pour mon fils, je pourrais avoir deux ans comme lui, ou dix-neuf (ça serait beau!), comme cent cinquante et ça ne ferait aucune différence. Comment peut-il comprendre quand je lui crie « Dépêche-toi! » ?!

Quand les sciences peuvent nous aider…

Je vous parlerai certainement plus en détail du livre dIsabelle Filliozat 'J'ai tout essayé' . Elle nous explique que jusqu’à l’âge de 5 ans les enfants n’ont pas encore la maturité cérébrale pour se concentrer longtemps sur une seule tâche. Imaginez quand tout autour il y a des poupées, des livres, des jouets, qui sont beaucoup plus intéressants que des chaussures à nouer.

D’autres fois, il m’arrive de commettre la pire des erreurs, de ne pas leur donner de règles claires.  Si je dis « aujourd’hui tu ne peux pas aller avec ton vélo, parce qu’ils prévoient de la pluie », je ne peux pas changer d’avis. En revanche je lui lance : « Mais si tu y tiens vraiment … « . Et 5 minutes plus tard :  » Si tu avais fini, nous aurions pu partir avec ton vélo! Maintenant il est trop tard! Tu as mis trop de temps! ». Je suis celle qui donne les règles, c’est moi qui guide le timing. Je ne peux pas les changer tout le temps en cours de route!

Ni peux-je la blâmer pour quelque chose qui simplement, son cerveau ne peut pas encore comprendre. Entre autre, je constitue un très mauvais exemple. Alors que je charge la machine à laver, je me souviens de n’avoir pas nettoyé la litière du chat. Pendant que je le fais, je vois un mouchoir au sol. Alors je vais le jeter dans la poubelle, mais entre temps je vois une tasse sale et la lave. Et pendant ce temps, j’ai oublié la machine à laver !

Zen le matin enfin?!

Donc, nous avons conclu un marché. J’ai promis que je ne me serais plus mise en colère contre eux pendant les préparatifs, et qu’ils avaient le droit de me rappeler la promesse. Eux, en retour, ils ont promis de s’engager à suivre la routine matinale dans l’ordre. Petit-déjeuner, puis dans la salle de bain, et enfin voir papa dans son lit jusqu’à ce qu’il est temps de sortir. Je leur ai expliqué comment se servir de la montre comme référence.

Et moi, je me suis promise de ne rien faire d’autre en même temps – je dois être prête quand je les réveille, et puis n’être que pour eux.

ET vous? Avez-vous des astuces? Comment vous faites? Ecrivez pour partages votre expérience!

On this website we use first or third-party tools that store small files (cookie) on your device. Cookies are normally used to allow the site to run properly (technical cookies), to generate navigation usage reports (statistics cookies) and to suitable advertise our services/products (profiling cookies). We can directly use technical cookies, but you have the right to choose whether or not to enable statistical and profiling cookies. Enabling these cookies, you help us to offer you a better experience.