pourquoi accepter les différences mise en avant

Pourquoi accepter les différences est si difficile, mais la meilleure leçon de vie pour tes enfants

Nous vivons dans un monde multi-tout et nous sommes de plus en plus connectés les uns aux autres. Pourtant, la diversité est toujours considérée comme un problème. Pourquoi accepter les différences? Pourquoi est-il si important de parler de diversité? Et comment pouvons-nous l’enseigner à nos enfants? Je partage ici quelques réflexions sur les raisons pour lesquelles accepter les différences est si difficile pour nous, et pourtant un atout fondamentale pour notre bien-être et l’avenir de nos enfants. On y va?

Pourquoi accepter les différences 11
Accepter les différences

Pour commencer, qu’est-ce que diversité signifie ?

De nos jours, dans le discours public, lorsque nous entendons le mot «diversité», nous pensons immédiatement à la diversité des sexes, de religion ou de race . Parfois, nous prenons même en compte le handicap. Mais il y a plus..

Essayons de les lister !

  • Langue / Pays d’origine
  • Position sociale et/ou économique
  • Religion
  • Positions politiques
  • Capacités personnelles (comme un handicap)
  • Type de famille / orientation sexuelle
  • Croyances personnelles, priorités et valeurs

Pourquoi devrions-nous considérer l’acceptation des différences comme profondément importante?

Pourquoi accepter les différences? Bien sûr, il est «politiquement correct» et «sympa» de dire que nous voulons embrasser la diversité. Mais quel est l’avantage, pour nous et pour nos enfants?

Pour moi, le concept de diversité présente deux aspects.

  1. Nous pouvons parler des différences que nous remarquons chez les autres;
  2. et nous pouvons considérer nos propres différences par rapport au groupe majoritaire avec lequel nous vivons.

Plus nous développons de nouvelles technologies et plus nous échangeons d’informations et évoluons géographiquement, plus notre environnement se diversifie. Inclure les personnes différentes nous fera simplement vivre de manière plus harmonieuse. (Pour simplifier au max : si je ne peux pas changer quelque chose, je ferais mieux de l’accepter et d’être heureux que de lutter chaque jour inutilement.)

Pourquoi accepter les différences 8
Accepter nos propres différences

Deuxièmement, être capable d’accepter véritablement nos propres différences et nos imperfections améliorera notre estime de soi et, finalement, notre santé en général. Au lieu de cacher qui nous sommes, les caractéristiques qui nous rendent si uniques, nous les partageons avec le monde. C’est la base même d’une vie pleine et harmonieuse avec nous-mêmes… et donc avec notre famille et notre entourage.

Pourquoi accepter les différences au travail?

En fin de compte, même sur le lieu de travail, accueillir la diversité au sein de l’entreprise est un facteur de compétence et d’innovation. Une étude récente du Boston Consulting Group a montré « une corrélation forte et statistiquement significative entre la diversité des équipes de direction et l’innovation globale. Les entreprises qui ont déclaré une diversité supérieure à la moyenne au sein de leurs équipes de direction ont également déclaré des revenus d’innovation supérieurs de 19 points de pourcentage à ceux des entreprises dont la diversité des dirigeants est inférieure à la moyenne – 45% du total des revenus, contre seulement 26%. »

(Vous pouvez lire l’article complet (en anglais) ici, ainsi qu’un commentaire par Patrick Pouyanné, Président et directeur général du groupe Total – France; et un article en soutien de l’inclusion en entreprise.)

Par où commencer?

Maintenant, je vous ai peut-être déjà convaincus de la raison pour laquelle il est important d’accepter les différences. Mais par où commencer? Et pourquoi est-ce si difficile?

En tant que parents, nous souhaitons que nos enfants soient gentils et ouverts. Nous pouvons même donner de merveilleux exemples et faire grandir nos enfants dans un environnement très diversifié. Mais cela ne suffit pas toujours, je l’ai découvert. Nous devons parler de nos différences avec les enfants et le faire tôt.

Pourquoi accepter les différences 10
Mettre des mots sur la diversité est si important pour les enfants

Je prendrai mon exemple personnel de diversité linguistique et culturelle. Pour mes enfants, entendre parler des langues différentes est la norme. Quand ils entendent quelqu’un parler italien, ils se tournent vers moi avec une lumière dans les yeux en exclamant: « Maman, mais il parle italien ?! »

Quand nous vivions en France, avant de rencontrer des gens ou d’avoir des invités, ma fille me demandait si elle devait parler italien ou français.

En Allemagne, il nous est arrivé d’inviter chez nous des voisins avec deux enfants du même âge que les nôtres. Alors que nous nous préparions à les accueillir, nous avons prévenu nos enfants en leur disant que les enfants qui seraient arrivés ne parlaient que l’allemand. Ma fille « Ah oui. J’en ai déjà vu des gens comme ça. »

Sur le coup, je n’ai pas capté son ton de voix perturbateur. Pourtant, cela aurait pu être un moment idéal pour lui dire qu’aucune langue n’est supérieure à l’autre, nous avons tous notre propre façon de dire les choses. Cela complique la communication, mais c’est aussi enrichissant.

Pourquoi accepter les différences – langage, race et culture

En quelque sorte, étant donné qu’ils évoluent dans un contexte multilingue, il est normal qu’ils ne s’identifient pas nécessairement avec le pays d’origine, mais plutôt avec la langue.

Voici la première clé: pourquoi accepter les différences est tellement dur pour nous. Il est beaucoup plus difficile de communiquer les uns avec les autres, cela nécessite temps, fatigue, et des erreurs..

Pourquoi accepter les différences 5
Comment pouvons-nous communiquer?

Cette histoire de géographie et communication a beaucoup intrigué mes enfants au début. Lorsque nous nous rendions de France vers l’Italie pour rendre visite aux grands-parents, en l’espace d’une sieste nous changeons de pays et de langue, comme s’il y avait une baguette magique.

Il était gênant de leur faire comprendre. Essayez d’expliquer à un enfant de moins de 5 ans pourquoi il y a une frontière. Qu’est-ce qu’un pays de toute façon? Cela met un peu les choses en perspective, n’est-ce pas?

Malgré les défis liés à l’intégration d’une diversité linguistique et culturelle dans nos vies quotidiennes, il y a un avantage considérable à cela. Les enfants qui vient dans des environnements multilingues n’associent pas nécessairement un jugement à la langue ou à la race, comme nous, adultes, avons tendance à le faire.

Ils demanderont pourquoi il y a une telle différence, bien sûr. Ne paniquez pas! Une déclaration simple, sans jugement fera l’affaire. La seule chose qui compte, est de savoir s’ils peuvent communiquer facilement ou non.

Quand mes enfants ne comprennent pas, ils ne font que parler italien, laissant à leur interlocuteur le fardeau de comprendre le sens.. 😉

Pourquoi accepter les différences est difficile – Handicap et questions plus délicates

C’est arrivé en croisant des gens sur un fauteuil roulant dans la rue. Pourquoi maman? Pourquoi ne peut-il pas marcher? Et nous sommes arrivés à parler de maladies et accidents. Cela peut arriver à n’importe qui. Nous avons tous des points de forces et des faiblesses, non?

Je me suis retrouvée à la recherche de mots, qui puissent décrire sans étiqueter, et j’étais prise au dépourvu.

Pourquoi accepter les différences 4
Diversité : peur ou attraction?

Le problème, c’est que nous nous inquiétons de la diversité parce que nous voyons les choses de nos propres yeux. Avec notre vision du monde, de son fonctionnement, nos croyances et cicatrices et blessures.

Mais un enfant est encore à la recherche des catégories avec lesquelles expliquer ses expériences. Il n’a pas encore d’avis préconçu. Bien sûr, il remarque des différences. Mais ces différences ne sont qu’un fait naturel, dissocié de toute notion de «mal contre bien».

Pourquoi avons-nous du mal à discuter de la diversité?

Lorsque nous avons tellement peur de parler de race, de sexe et de tout autre sujet d’actualité, nous craignons nos propres jugements . Souvent, nous ne voulons pas croire que nous avons des préjugés.

Je n’ai pas encore rencontré personne qui se définit comme raciste ou sexiste, par exemple. Pourtant, les partis d’extrême droite sont particulièrement populaires de nos jours; et les femmes sont loin d’être traitées sur un pied d’égalité.

Nous aimons nous définir comme ouverts et neutres et ne voulons pas reconnaître notre partialité. Nous ne savons donc pas comment parler de cela avec les enfants sans les influencer de la mauvaise façon, puis risquer qu’ils parlent et peut-être laissent la preuve de notre partialité.

Parfois, nous ne savons même pas que nous sommes biaisés dans nos vues. Les stéréotypes, la façon dont nous catégorisons instinctivement les personnes, les événements et les expériences sont un trait biologique qui a aidé l’humanité à prendre des décisions vitales en un clin d’œil. Nous pouvons trouver à qui faire confiance, quelle plante manger sans mourir, et tout cela sans avoir à refaire une longue recherche approfondie.

Pourquoi accepter les différences 1
Stéréotypes et notre analyse du monde

C’est la partie utile. Les problèmes viennent lorsque nous ne sommes pas flexibles sur les catégories. Lorsque nous ne reconnaissons pas la raison pour laquelle nous attribuons un certain jugement . Et nos attentes inconscientes peuvent même être préjudiciables pour nous… sans parler de nos enfants!

La menace du stéréotype inconscient – sur le genre

Ces deux expériences mettent en lumière le risque que nous pouvons courir sans nous en rendre compte..

La première a été réalisée en France par Huguet et Régner en 2007 sur des enfants de 10 à 12 ans .

(Je cite l’expérience de cet article, Revue internationale de psychologie sociale 2014 n° 3-4, page 30)

Ils ont donné aux enfants un test, un « dessin au trait bidimensionnel qui n’a pas de signification particulière et qui peut être présenté comme un
« Test de géométrie », un « jeu de mémoire » ou un « test de dessin » « . Les chercheurs ont présenté le test en le nommant « test de géométrie » à la moitié des enfants, alors qu’ils ont parlé de « test de mémoire » à l’autre moitié.

« Les résultats ont révélé que dans le groupe « du test de géométrie », les filles sous-performaient (c’est-à-dire rappelaient moins d’unités) par rapport aux garçons, alors qu’elles les surpassaient dans les conditions du jeu de mémoire ».

La menace du stéréotype inconscient – sur les habilités personnelles

Dans une autre expérience (citée dans cet article), Le chercheur Robert Rosenthal a demandé à une classe d’école élémentaire de se soumettre à un « test d’acquisition de Harvard », censé révéler « quels enfants étaient sur le point de connaître une croissance spectaculaire de leur QI ».

Sauf qu’il a passé un simple test standard de QI. Rosenthal a ensuite pris au hasard un groupe d’élèves et a dit aux enseignants qu’il s’agissait d’enfant doués.

Il a suivi les résultats de la classe pendant les 2 années suivantes. Il a découvert que « si les enseignants avaient été amenés à s’attendre à des gains plus importants en QI, alors de plus en plus, ces enfants acquéraient plus de QI ».

Pourquoi accepter les différences 6
Différences de genre ?

Nos attentes modifient nos interactions. À travers plus de temps dédié, des sourires, plus des questions..

Pensez à toutes les implications dans notre vie de tous les jours! Avec nos enfants, mais pas que.

La menace du stéréotype inconscient – parlons d’argent!

En fin de compte, nous pourrions avoir un discours ouvert avec notre enfant. C’est un excellent point de départ! Mais nos actes et nos modèles peuvent raconter une histoire différente.

Prenons l’argent. Je viens de réaliser à quel point j’attribuais inconsciemment une image négative à la richesse. Dès que je reconnaissais les caractéristiques (vêtements, voiture, poste occupé, type de vacances, etc.), je supposais que les valeurs de ces personnes n’étaient pas alignées aux miennes.

Ils gaspillent probablement des choses et ne se soucient pas de l’environnement; ils ne savent probablement pas à quel point c’est difficile pour le reste d’entre nous; le monde n’est pas juste, regardez combien de personnes sont pauvres; probablement ils travaillent au point d’oublier leurs familles. Et ainsi de suite.

J’oubliais et même ne voyais pas comment, par exemple, de nombreux entrepreneurs ont, tout au long de leurs efforts, créé des emplois durables pour de nombreuses familles.

Ou combien de personnes font des dons à de causes humanitaires et contribuent au monde.

Je ne me rendais pas compte que je faisais toutes ces réflexions intérieures! Je me mettais dans une position externe différente, qui me causait également des dommages.

Et si je ne suis pas conscient de tout ce qui se passe dans ma tête, je peux dire et modéliser cette pensée. Peut-être jeter des regards quand je vois une grande voiture ou de villas de luxe. Peut-être par des phrases sarcastiques de temps à autre. Mes enfants vont aussi capter inconsciemment ce mécanisme pour plus tard… et essayer de le modeler ou de le refuser.

Pourquoi accepter les différences 9
Croyances cachées

Parfois, ces références sont bien cachées. L’autre jour, ma fille m’a dit que «les agriculteurs sont toujours pauvres». Parce que dans tous les contes de fées et les histoires traditionnelles d’enfants, les agriculteurs sont habituellement du côté des pauvres. Je n’y avais jamais pensé!

Pourquoi accepter les différences nous fait peur

Nous pouvons lever les sourcils devant des personnes plus maigres ou plus grosses de ce que nous considérons juste, en attribuant des valeurs spécifiques à ce que l’on choisit de manger.

Nous pouvons transposer cette attitude à pratiquement tout dans notre vie. Le type de vacances que nous faisons, les équipes sportives que nous soutenons, les livres que nous lisons, la quantité et le type de télévision que nous regardons, le maquillage que nous mettons, combien nous montrons de nos corps. La diversité n’est pas seulement une question de race ou religion. Lorsque nous regardons de près, nous recherchons constamment des personnes qui nous ressemblent afin que notre façon d’être soit validée par les autres. Alors, pourquoi avons-nous si peur de la diversité?

D’une part, comme Ozan O. Varol, spécialiste des fusées devenu professeur de droit et auteur primé, partage dans cet article, nous nous identifions à nos opinions . Il est donc beaucoup plus difficile pour nous d’être ouverts au changement.

Par contre, être exposé à différents modes de vie, de faire, et d’être entraîne nécessairement un changement.

Je me souviens clairement d’un exercice que nous avons effectués lors de l’un des ateliers de développement personnel auxquels j’ai assisté au travail. Nous étions en cercle et nous devions garder la même distance les uns des autres. Mais nous devions bouger au même temps. Ainsi, dès qu’une seule personne bougeait au sein du groupe, tous les autres devaient également se déplacer en conséquence. C’était un flux constant, sans fin.

Pourquoi accepter les différences met au défi nos valeurs

Tant que nous nous identifions à ce que nous pensons, nous ne pouvons pas facilement admettre que nos idées ou pensées soient fausses. Cela voudrait dire que nous avions tort en tant qu’individus. Nous aurions très probablement tendance à trouver des preuves qui confirment nos idées et donc nous-mêmes. Toute personne vivant avec des idées différentes doit alors avoir tort..

Mais nos convictions ne sont pas qui nous sommes. Lorsque quelqu’un n’est pas d’accord, cela ne signifie pas que NOUS sommes sous-évalués ou mis en question. Je ne suis pas mes croyances ni même mes valeurs. Et être en désaccord ne veut pas dire ne pas aimer. Séparons le jugement de l’idée du jugement de la personne qui a eu l’idée.

En suivant ce fil logique..ou presque. Je n’aime pas certaines des personnages que ma fille aime regarder à la télé, qui mettent l’accent sur l’apparence physique, la minceur, les beaux vêtements, les cheveux brillants, etc. Je n’apprécie tout simplement pas les valeurs associées à cette image de femmes toujours séduisantes.

Pourquoi accepter les différences 3
On juge notre apparence?

Mais ma fille en était tellement obsédée, je voulais mettre certaines limites. Non seulement elle regardait ce dessin animé pendant dix ou vingt minutes chaque jour, mais elle lisait le magazine et elle voulait que je le lui lise avant d’aller se coucher.

J’ai dit non deux ou trois fois, et quand elle s’est opposée avec colère à cette décision, j’ai pensé qu’il était important de lui expliquer mes raisons. Alors je lui ai dit que je n’aimais pas que la principale valeur véhiculée était la façon dont ces filles étaient habillées, parce que les valeurs de notre famille sont différentes. Elle a répondu: « Ma valeur principale, maman, c’est le chocolat ».

Pourquoi accepter les différences est un travail pour la paix

D’autre part, nous avons grandi en croyant qu’il y avait un bon et un mauvais côté. Les deux ne peuvent pas coexister. Nous vivons dans une opposition permanente.

Comme Marshall Rosenberg l’a clairement expliqué dans son livre, « notre attention est centrée sur classifier, analyser et déterminer les niveaux d’infraction plutôt que sur ce dont nous et les autres avons besoin et ne recevons pas… « 

« Les jugements de valeur reflètent nos convictions sur la meilleure façon de servir la vie. Nous émettons par contre des jugements moralistes sur des personnes et des comportements qui ne soutiennent pas nos jugements de valeur. (…) « 

« Si nous avions été élevés dans un langage qui facilitait l’expression de la compassion, nous aurions appris à exprimer directement nos besoins et nos valeurs, plutôt que d’insinuer l’erreur quand ils n’ont pas été satisfaits. »

« Plus les gens sont entraînés à penser en termes de jugements moralistes impliquant le tort et le mal, plus ils sont entraînés à regarder en dehors d’eux – aux autorités extérieures – pour la définition de ce qui constitue le juste, l’erroné, le bien et le mal.

Pourquoi accepter les différences 2
En chemin vers l’acceptation

Peut-être que nous pensons que nous ne pouvons pas changer le monde entier. Mais si nous sommes en mesure d’utiliser les mots justes, d’encourager la compassion et une meilleure compréhension de nos besoins réciproques, nous pouvons élever des enfants qui deviennent des défenseurs de la paix. La paix dans nos cœurs signifie la paix dans nos communautés. Partons de là.

Au-delà des idées de bien faire et mal faire, il y a un champ. Je te retrouverai là-bas. Rumi, poète soufi

Parler de diversité avec tes enfants – Quelques indications

Si vous ne savez pas comment parler de la diversité avec vos enfants, vous pouvez réfléchir à certaines de ces suggestions:

  • Nous sommes un modèle constant pour nos enfants. Donnons des exemples dans notre vie quotidienne d’acceptation de la diversité; nous pouvons ensuite utiliser ces exemples comme référence lorsque nous discutons de la chose avec eux

  • Nous pouvons valoriser de petites différences les décrivant comme la norme. Ma fille s’exclame parfois qu’elle aimerait avoir les cheveux blonds. Ou elle me demande pourquoi elle a des cheveux différents des miens par exemple. Je le prends généralement comme une bonne occasion pour affirmer que nous sommes tous différents, imparfaits et uniques.

  • C’est le plus difficile: les mots comptent! Si nous disons « il est malade » au lieu de « il a une telle maladie », nous envoyons inconsciemment un autre message. Ce que nous avons ne nous définit pas; ce que nous sommes, oui. De plus, ce que nous disons à propos des autres peut être traduit en ce que nous pensons à propos de nos propres enfants. Les étiquettes et les adjectifs peuvent constituer une forme de jugement.

  • Lorsqu’un enfant pointe des différences, nous pouvons signaler des similitudes en retour! Cela renforce l’empathie:)

  • Nous pouvons certainement utiliser des livres, des films, des publicités et des dessins animés pour partager des réflexions sur la diversité, voire souligner les comportements à éviter!

  • S’il nous arrive de perdre nos mots suite à un commentaire de notre enfant sur la diversité de quelqu’un, nous pouvons lui poser des questions. « Qu’est-ce qui t’a fait dire ça? » « Qu’as-tu vu? »

  • Vous pouvez trouver d’autres suggestions dans les références ci-dessous. 😉

Pourquoi accepter les différences – Demande à tes enfants !

En écrivant cet article, j’ai pensé demander à mes propres enfants leur opinion à propos d’être différents. Alors j’ai d’abord demandé à mon fils, qui vient d’avoir 3 ans:

« Chéri, je voulais te demander quelque chose. Selon toi, que signifie être différent? »

« Cela signifie que tu as un nez différent, des yeux différents ou une bouche différente .. C’est différent! »

« Oh. Et est-ce une mauvaise ou une bonne chose? »

« C’est beau maman! »

Je me suis ensuite tourné vers ma fille de 5 ans (elle n’avait pas écouté la conversation précédente).

« Chérie, je veux te demander quelque chose. Selon toi, que signifie être différent? »

« Par exemple, l’un a la peau sombre et l’autre, la peau de couleur claire; ou être un garçon ou une fille; ou avoir les yeux bruns ou les yeux bleus ..! « 

« Et tu penses qu’être différent est bon ou mauvais? »

« C’est beau maman! »

😉

Pourquoi accepter les différences – autres lectures et approfondissements

1 réflexion sur “Pourquoi accepter les différences est si difficile, mais la meilleure leçon de vie pour tes enfants”

  1. coucou clio
    parfaitement en phase avec le ridicule de ce black friday et cette frenesie de surconsommation et donc de gaspillage que ce type d’evenement plebiscite
    …. je crois, malgré le succès financier de cette journée, que néanmoins, l’intelligence du consommateur l’emportera dans un futur que j’espere proche
    Pour ce qui me concerne, dans ma position de patron commerçant, nous avons entamé une démarche de fond à la boîte à outils pour devenir des commerçants plus éthiques et respectueux de la planète
    Nous avons engagé beaucoup d’actions concrètes dans ce sens et avons passé le simple stade des intentions
    C’´est un enjeu majeur qui nous motive
    Mon slogan : pas plus…mais mieux… avec moins
    Il s’applique à beaucoup de situations de la vie professionnelle, familiale et personnelle
    Voilà pour ma contribution d’aujourd’hui
    Au plaisir de partager de vive voix
    belle journée
    bisous de france

Les commentaires sont fermés.

On this website we use first or third-party tools that store small files (cookie) on your device. Cookies are normally used to allow the site to run properly (technical cookies), to generate navigation usage reports (statistics cookies) and to suitable advertise our services/products (profiling cookies). We can directly use technical cookies, but you have the right to choose whether or not to enable statistical and profiling cookies. Enabling these cookies, you help us to offer you a better experience.