Skip to content

Attention : Cette Histoire Incroyable d’une Maman Syrienne pourrait vraiment t’inspirer.

As-tu parfois le sentiment d'avoir perdu le vrai sens de ta vie? Tu T'es déjà demandé peut-être, à quoi servent tes luttes quotidiennes pour trouver les bonnes priorités et le bon équilibre? Quelles valeurs fortes souhaitons-nous transmettre à nos enfants? Quel message ma vie leur envoie, inconsciemment ? Cette histoire incroyable d'une maman syrienne t'inspirera vraiment, pour trouver la bonne réponse à ces questions.

Histoire Incroyable d'une Maman Syrienne Razan
Je vous présente Razan

L'Histoire Incroyable d'une Maman Syrienne - Notre Rencontre

Tu te souviens peut-être de mon amie Ichiko. Pour l'article d'aujourd'hui, j'ai demandé à Razan de partager son histoire avec nous. Razan est la mère d'un camarade de classe de mon fils à la maternelle. Nous nous rencontrons plusieurs fois par semaine lorsque nous emmenons nos enfants à l'école.

Elle n’est pas une mère ordinaire, comme je l’ai découvert il y a quelques semaines seulement. Et à cause de son histoire, de son courage et de son passé, je crois que ce que je vais te raconter va vraiment t'inspirer.

Razan et moi-même nous rencontrons dans un café français du quartier, situé près de l'école, dans une zone résidentielle et aisée de Dresde. Comme toujours, elle est impeccablement vêtue, d'un maquillage parfait et d'un large sourire sur le visage et dans les yeux; et pressée.

Parce qu'elle est directrice d'une association de développement international, enregistrée aux États-Unis, en Turquie et en Allemagne, dont la mission est de "soutenir les civils et les organisations avec des connaissances, des compétences et des outils nécessaires pour participer activement à un avenir pacifique et démocratique."

L'Histoire Incroyable d'une Maman Syrienne - Razan et moi

Tu peux donc imaginer mon moi naïf, venant du monde confortable, avec mes cheveux en désordre et mon maquillage basique (bien que ma fille insiste pour me regarder le mettre afin qu’elle puisse apprendre aussi .. !!), mes pantalons usés par le vélo; et elle, avec une chemise en soie, toutes les couleurs assorties, élégante et si forte.

(Mais ne t'inquiètes pas, je ne vais pas rentrer dans le jeu de la comparaison, chacun de nous a sa propre histoire et son propre style; je veux juste te laisser nous imaginer, assises dans le dehors de ce café confortable, profitant d'un air de printemps improbable au milieu d'une froide semaine d'octobre.

Je lui ai demandé de me raconter son histoire, comment elle est arrivée ici en Europe, comment c'était de devenir maman dans un contexte si différent. Et ses mots sont sortis avec urgence et précision, comme un message important à diffuser.

Revenons en arrière

Razan a grandi à Homs et je pense que c'était un facteur déterminant dans sa vie. Homs était la 3ème plus grande ville en Syrie, située dans sa partie occidentale, non loin de la Méditerranée, juste entre Damas et Alep. Sa population était très diversifiée et représentait plusieurs religions et minorités, notamment sunnites, alaouites et chrétiens.

La ville est devenue chrétienne sous l'empire byzantin et a ensuite été conquise par les musulmans au 7ème siècle. Elle a ensuite été contesté par les différentes dynasties islamiques en raison de sa position stratégique entre la mer et l'intérieur.

Sur le plan économique, la ville était également un important centre industriel à partir du 19ème siècle; et historiquement, un centre d'insurrection et de résistance*.

*source : Wikipedia

Le père de Razan était un homme d'affaires prospère. Il possédait une usine de fer en Arabie Saoudite, puis il est retourné en Syrie où il a construit bon nombre de ses infrastructures et de ses routes.

Il a épousé la mère de Razan alors qu'elle n'avait que 14 ans. Ils ont eu 4 filles et 3 garçons. Son entreprise avait beaucoup de succès et la famille menait une vie confortable et aisée. La ville, avec son esprit vivant et actif, leur offrait tout ce dont ils avaient besoin.

L'Histoire Incroyable d'une Maman Syrienne - On commence à manifester

Razan se spécialisait en littérature anglaise lorsque la vague du soulèvement arabe a éclaté en 2011. Après ce qui s'était passé en Tunisie, les gens ont commencé à se rassembler pacifiquement et à sensibiliser l'opinion publique via Facebook et les réseaux sociaux pour protester contre la dictature.

"La Syrie était un pays riche en ressources naturelles, mais toute la richesse était sous le contrôle d'une seule famille et de ses alliés. On se débarrassait de tous ceux qui osaient parler contre le gouvernement. Je pense que j'ai toujours eu la révolution dans mon cœur".

Razan a commencé à se joindre à ces manifestations. La première fois, son père ne l’a autorisée à y aller que si elle couvrait son visage. Et quand ils sont arrivés là, ils ont vu que beaucoup d'autres personnes avaient décidé de faire la même chose.

Néanmoins, elle a pu reconnaître de nombreux amis et voisins, des personnes de la même origine: des familles riches et éduquées.

A la recherche de comment contribuer

Les civils participant aux manifestations étaient complètement couverts et utilisaient de faux noms; personne ne se connaissait et le secret était important.

Si le système de sécurité les reconnaissait, ils étaient arrêtés, torturés et tués, même si les manifestations étaient complètement pacifiques. Avec le régime syrien, si vous n'obéissez pas, vous êtes tué.

L'un des voisins de Razan, un garçon de 12 ans, a été tué devant elle au cours d'une de ces manifestations. Mais cela l’a seulement conduite à aller plus loin.

En avril, le gouvernement syrien a commencé non seulement à attaquer physiquement les manifestants, mais également à couper l'eau et l'électricité alors que les forces de sécurité commençaient à confisquer farine et nourriture dans certaines zones*.

Razan souhaitait apporter sa contribution aux associations qui envoyaient de l'aide médicale dans les zones en conflit. Elle se rendait aux manifestations tous les jours.

*Source: http://guides.library.cornell.edu/c.php?g=31688&p=200753

L'Histoire Incroyable d'une Maman Syrienne - Au Revoir Maison d'Enfance

Un jour de 2012, un ami du système de sécurité a averti le père de Razan: "Votre fille a été reconnue lors d'une de ses manifestations. Vous feriez mieux de l'emmener loin d'ici, sinon elle sera arrêtée".

Il ne lui dit rien. A cette époque, ils organisaient le déménagement d'une de ses sœurs en Turquie. Papa a donc prétendu qu'ils l'accompagnaient tous à la frontière. Mais une fois là-bas, il a poussée Razan à partir; il fit tamponner son passeport.

Elle ne comprit pas ce qui se passait et le regarda avec un air perplexe et angoissé. Il lui dit "Va profiter de ta vie maintenant. Je ne pense pas que tu reviendras."

C'était sa première fois hors de sa propre ville, et hors du pays! Mais cette décision lui a probablement sauvé la vie.

La Turquie était plaine d'associations et de militants. Son activité s'est donc poursuivie. Peu après, le reste de sa famille dût également quitter la Syrie et les rejoindre. Son père laissa son entreprise, tout ce pour quoi il avait travaillé dans sa vie.. mais il n'aurait pas survécu autrement.

Conscience Politique

C'était la première fois que Razan rentrait en contact avec des activistes d'autres cultures et Pays. Elle a commencé à revenir illégalement en Syrie pour aider à fournir des secours d'urgence, lorsque le tout premier village fut libéré du gouvernement d'Assad. Sa mission de vie est alors devenue plus claire : sensibiliser les femmes à la vie politique, les former à agir et à autonomiser leurs vies - et aider les minorités à faire entendre leur voix.

Histoire Incroyable d'une Maman Syrienne - Razan in action
Razan dans l'action

Fin 2012, elle fut choisie par l'Institut républicain international (IRI), une organisation dirigée par l'ancien sénateur John McCain.

Entre autre, la mission de l'IRI est de "partager son expertise en matière de développement de la gouvernance démocratique pour s'assurer que la bonne gouvernance existe et prospère".

Du coup, Razan fut invitée à participer à une formation internationale en Bosnie, où ils expliquaient comment ils avaient réussi à mettre fin à la dictature.

Razan travaillait pour le groupe d'intervention d'urgence syrien à l'époque - le Syrian Emergency Task Force. (Ici tu peux lire, en anglais, l'un des articles rappelant son incroyable passion et ses efforts.

Alors qu'elle me parlait de sa vie à l'époque, Razan était un déluge de mots, je l'ai à peine suivie avec mes notes.

J'ai eu l'impression qu'en quelques années à peine, elle ait fait des choses bien plus courageuses et hors du commun de ce que j'aurai probablement l'occasion de faire dans toute ma vie entière..

L'Histoire Incroyable d'une Maman Syrienne - Le Droit à l'éducation

Elle ne m'a pas dit qu'ils ont fait un film, un documentaire à partir de son histoire (tu trouves la bande d'annonce en anglais ici), ni qu'elle a été interviewée souvent.

Elle m'a dit qu'elle a mis sa vie plusieurs fois en péril en traversant la frontière pour apporter des aides médicales, un soutien logistique et de la formation aux différentes administrations locales afin de lutter contre l'extrémisme.

Quand elle n'était pas occupée à mettre en place depuis la Turquie des campagnes médiatiques de sensibilisation ...

Histoire Incroyable d'une Maman Syrienne with children and teachers
Razan travaillant avec enseignants et enfants

Elle m'a expliqué à quel point elle appréciait particulièrement son travail avec les enseignants syriens locaux.

De nombreuses écoles ont été bombardées et détruites, la majorité des enfants n’ont plus accès à l’éducation et elle considère néanmoins que l’éducation est l’un des moyens les plus efficaces de lutter contre toute dictature et toute violence.

Mais beaucoup d’enseignants n’avaient pas la formation ni l’éducation appropriées. Et ce fut l'une de ses interventions clés, sans négliger le soutien psychologique apporté aux enseignants qui devaient faire face et soutenir des enfants traumatisés.

Vie aux Extrêmes

De 2012 à 2015, la vie de Razan était à l'extrême. A proximité de la guerre; depuis les aides aux habitants des villages ruraux, aux rencontres avec ambassadeurs et représentants des gouvernements du monde entier. Son association travaillait avec les gouvernements néerlandais, français, canadien, britannique, allemand et américain..

Histoire Incroyable d'une Maman Syrienne - sur le champ
Sur le champ

Lorsqu'elle ne traversait pas illégalement la frontière avec la Syrie, elle se rendait dans d'autres Pays pour collecter des fonds et créer de nouveaux projets d'autonomisation des femmes et des minorités. Elle rêvait de s'installer aux États-Unis et de poursuivre une vie politique active là-bas.

Mais deux événements majeurs se sont produits, bouleversant toute sa vie une fois de plus.

L'Histoire Incroyable d'une Maman Syrienne - On change

Le premier fut que son travail avait bien sûr été remarqué. Sa famille était influente en Syrie. Ils possédaient l'une des plus grandes usines médicales du pays.

Le père de Razan continuait à financer nombre de ses campagnes. Les minaces de l'ISIS se firent entendre; le gouvernement français fut le premier à réagir et à leur offrir asile.

Le seconde fut qu'elle tomba amoureuse et épousa un chirurgien syrien vivant également en Turquie.

Ayman et sa famille bénéficiaient déjà d'un programme de protection internationale et s'installèrent à Dresde, en Allemagne, dix jours seulement après le mariage.

Tout cela pendant que Razan poursuivait son travail en Turquie. Elle a pu obtenir un visa et le rejoindre quand elle était à 6 mois de sa grossesse.

Histoire Incroyable d'une Maman Syrienne Razan active life
La vie active de Razan

D'un coup, sa vie remplie de voyages, réunions et conférences, rencontres avec Michelle Obama et un travaille avec les organisations internationales, se tourna au froid et à la fermeté de l'Allemagne de l'Est.

La famille de son mari avait des origines et des traditions très différentes de siens, et ils vivaient tous ensemble pour la première fois..

Razan ne parlait pas l'allemand et il était difficile pour elle de suivre un cours de langue à cause de sa grossesse avancée.

Il arrivait parfois que les gens l'insultaient, elle et sa belle-mère, à cause de son apparence musulmane. Personne ne voulait rien savoir du militantisme, de la révolution ou de sa lutte pour les droits.

Mais, "tu sais, la révolution était toujours dans mon cœur".

Les Défis de la Grossesse

Ce fut une période difficile de sa vie. Je ne lui ai pas demandé si elle a eu plus du mal à faire face à la violence de la guerre, lorsque sa vie était en danger mais qu'elle était au cœur de l'action, et qu'elle sentait de contribuer activement à quelque chose de plus important, pour sauver littéralement des vies; ou à accepter l'indifférence générale (quand ce n'est pas du mépris manifeste) parmi la tranquillité silencieuse d'un pays étranger.

Les seules personnes auxquelles elle pouvait parler étaient les parents de son mari, qui ne comprenaient pas pourquoi elle souhaitait continuer à faire partie de l'avenir de son pays, de négociations politiques, de défis diplomatiques - au lieu de reprendre un rôle plus traditionnel de mère et épouse.

Par conséquent, tout ce qu'elle choisissait de faire n'était pas juste à leurs yeux.

Heureusement, elle a trouvé un gynécologue et un médecin anglophones et était toujours très active en ligne.

Ses défis étaient maintenant si différents..

Prendre un nouveau rôle, en tant que mère, dans une famille qui lui semblait étrange.

Quelles sont mes priorités maintenant? A quoi vais-je renoncer? À qui puis-je demander de l'aide ?

Après avoir passé tant d'années à offrir aux autres le soutien qu'elle avait toujours reçu par son père et sa famille, elle s'est sentie seule. Son cœur lui disait de retourner au travail - quelque chose qui allait contre les valeurs familiales de son mari. Et la famille de son mari était le seul réconfort, le seul guide qu'elle pouvait obtenir.

L'Histoire Incroyable d'une Maman Syrienne - Où est mon équilibre?

Dès qu'elle a pu quitter son fils pendant quelques heures (ou quelques jours), elle est retournée au travail. Elle travaillait en ligne et se rendait en Turquie chaque fois que cela était nécessaire. Elle a découvert l'école internationale et, quand son fils était assez grand, elle l'a inscrit..

C'était à ce moment que nous nous sommes rencontrées pour la première fois. Je me souviens encore de ce jour-là: je pouvais sentir, même si je ne savais rien d'elle, son combat intérieur entre vouloir être la meilleure mère présente pour son fils, vouloir faire les bonnes choses pour lui; et son envie de continuer à vivre sa mission.  Culpabilité maternelle.

Peu importe l’occupation ou l’importance de notre rôle professionnel, nous devons toujours faire face à cette culpabilité profonde. Est-ce à cause de l'histoire millénaire des femmes ? ou est-ce une chose biologique?

Je ne sais pas. Je sais que je n'ai pas encore rencontré une seule mère qui n'ait pas vécu au moins une fois ce conflit intérieur, peu importe l'ampleur de ses responsabilités extérieures.

La Force des Femmes

Ou, en d'autres termes, comme Razan m'a dit ce matin là :

Les femmes sont les plus grandes ennemies des femmes. Chaque fois qu'elles ne se font pas confiance et ne se soutiennent pas mutuellement; chaque fois qu'elles pensent qu'elles ne sont pas capables ; elles aident à présenter les hommes comme les plus forts. Et les médias jouent un rôle important : pourquoi est-il si important de commenter les vêtements qu'une femme politique ou influente porte, alors qu'ils le font rarement avec des hommes? Et nous, les femmes, contribuons à tout cela. Les femmes devraient avoir la possibilité d'agir et d'être soutenues.

Plus ils s'installaient dans cette nouvelle routine familiale, plus elle pouvait expérimenter de nouvelles façons de trouver son propre équilibre, plus je trouvais son fils en sécurité lorsqu'il était à l'école. Plus ses yeux brillaient.

Histoire Incroyable d'une Maman Syrienne Razan and Adam
Razan et Adam

L'Histoire Incroyable d'une Maman Syrienne - On avance

Razan a ensuite pu ouvrir un siège allemand à son association internationale, dont le nom a ensuite été changé en ARDI (patrie en arabe pour Atlas Relief and Development International). La mission principale d'ARDI est de créer des ponts entre les réfugiés et les allemands, en leur proposant des moyens de communiquer et d'exprimer leurs attentes réciproques en matière d'intégration.

Histoire Incroyable d'une Maman Syrienne Integration
Intégration

Après toutes ces années de travail, elle pensait avoir toutes les clés pour relever ce défi. Travailler dans un environnement international d'organisations gouvernementales était très différent que'essayer de surmonter la méfiance des petites associations locales, dont Razan veut toujours obtenir la coopération.

"Tu sais, j'ai trouvé cela tellement étrange ... Quand les gens ici voient un musulman, en particulier une femme musulmane, ils ont en tête le mot "réfugié" et l'associent à des tentes, des chameaux et des chevaux dans le désert..

Mais, le monde où j'ai grandi était bien plus privilégié que le citoyen moyen ici. Nous avions de meilleures maisons, des femmes de ménage, des voitures plus grandes, des beaux vêtements à la mode.

Mais les gens ne le savent pas, ils nous voient comme quelque chose de différent. "

Trouver La Paix

La vie de la famille de Razan en France n’est pas meilleure de ce point de vue.

Lorsque le père de Razan a perdu son emploi, il a également perdu sa passion et son étincelle. Apprendre une nouvelle langue quand on a 60 ans n’est pas une tâche facile, pas plus que s’adapter à une nouvelle culture et à un nouvel environnement.

Le père de Razan est décédé le 24 décembre 2017 après une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral et dix jours dans le coma.

Après toutes les batailles qu'il a réussi à gagner au cours de sa vie, il n'a pas su trouver la force nécessaire dont il avait besoin pour recommencer une autre vie.

"Mon père était mon soutien le plus puissant. Il me faisait confiance, il a toujours cru en moi. Tout ce que j'ai fait dans ma vie, c'est grâce à son soutien et à sa confiance en moi."

L'Histoire Incroyable d'une Maman Syrienne - Pour son Fils, pour Nous aussi

La mission actuelle de Razan est de transmettre cela à son fils. Elle l'emmène plus souvent avec elle au cours de ses voyages tout en négociant avec les gouvernements.

Histoire Incroyable d'une Maman Syrienne Razan's mission for Adam
La mission de Razan pour Adam

Peu importe où il décidera de vivre, voici la leçon de vie qu'elle s'est mise au défi de lui apprendre :

Sois toujours courageux, combats pour tes droits. N'hésites pas à soutenir les autres et à partager tes connaissances et ton honnêteté. Sois ouvert à toutes les personnes. Aides ceux qui sont dans le besoin. et surtout, respectes et soutiens les femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

52 Partages
Partagez52
Tweetez
Partagez
Enregistrer